Repiquage du mil, une alternative pour améliorer la résilience aux risques pluviométriques en début de saison

Contenu

Titre
Repiquage du mil, une alternative pour améliorer la résilience aux risques pluviométriques en début de saison
Auteur
KASSO Ibrahim A. Rahamane
MOUSSA Massaoudou
ZOUNOUN Christian Serges F.
MOUSSA Barragé
LARWANOU Mahaman
Thème principal
Systèmes agraires / systèmes de production
Sujet
Mil
Description
Cette étude conduite dans la région de Maradi au Niger vise à étudier les options possibles permettant d’assurer une bonne installation de culture de mil par la combinaison de différentes dates de repiquage avec les premières pluies de la saison hivernale et l’effet de fertilisations sur les plants repiqués. Un essai de mil composé en Split Plot (5 traitements × 3 types de fertilité) a été mis en place au sein du CERRA/Maradi pendant les saisons pluvieuses 2019 et 2020. Les mesures effectuées au cours de l’essai ont porté sur la phénologie, les facteurs de croissance (talles totaleset hauteurs de tiges) et les composantes du rendement à la récolte.Le repiquage des jeunes plants du mil a eu d’effets significatifs sur la phénologie, mais tend à réduire la production des talles totales et la hauteur des plants quand le séjour des plants à la pépinière est extrêmement important (35 jours et 50 jours respectivement pour T4 et T5). Quant au semis direct quelle qu’en soit la date, il a eu tendance à retarder le tallage et la montaison, l’épiaison et même la maturité sans pour autant affecter significativement la durée globale du cycle végétatif de mil. Les résultats deux années d’expérimentation ont montré que l’apport de Fumier + NPK + Urée permet d’obtenir les meilleurs rendements en biomasse de tiges et en grains par rapport au Fumier seul et témoin.
Editeur
Journal of Agriculture and Veterinary Science
Année
2023
Type
Article scientifique
Format
.pdf
Langue
Français
Couverture
Maradi (Région de)
Auditoire
Recommandé pour la formation et le conseil agricole
Section
BIBLIOTHEQUE
Collections